Nelson Freire. Le secret du piano
Nelson Freire. Le secret du piano

Nelson Freire. Le secret du piano

Noble et simple, virtuose, souple et sensuel, le jeu de Nelson Freire est unique. Né à Boa Esperança, il avait commencé à jouer à trois ans pour imiter sa sœur et, à douze ans, faisait une entrée souveraine dans la cour des grands avec le Concerto Empereur de Beethoven, grâce auquel il remporta le Concours international de Rio de Janeiro. C’est à Vienne qu’il croisa l’autre enfant prodige sud-américain Martha Argerich. L’accord entre les deux adolescents fut instinctif et immédiat. Il avait comme elle un don flamboyant, et préférait l’ombre à la lumière, fuyant les feux des projecteurs avec une réserve et une humilité que soixante-dix années de scène ne purent jamais apprivoiser. Olivier Bellamy lève ici le voile sur l’un des plus beaux secrets des mélomanes.

Book details